Uncategorized

Elephant Man : mon avis sur ce film

Ecrit part Déborah ATTIAS

Vous pensez avoir tout vu, tout lu ? Elephant Man est le chef-d’œuvre intemporel de David Lynch. Inspirée de faits réels et magnifiquement interprétée, cette histoire touche autant qu’elle révolte. Elle n’a pas pris une ride. Sortie au début des années quatre-vingt, elle a le mérite de faire réfléchir avant, pendant et après sa vision.

Une ode à la tolérance

L’action se passe à Londres au début du siècle. C’est lors d’une fête foraine que s’effectuera la première confrontation entre les deux protagonistes. Alors que tout semble pourtant les opposer, cette rencontre va littéralement chambouler leurs existences.

Tout d’abord, pour qu’on surnomme l’homme éléphant, la vie est dure. Atteint de nombreuses pathologies et disgrâces physiques résultant d’un accident in utero, John Merrick vit sous la coupe d’un homme violent et répugnant. Ce dernier tire profit de ses handicaps. Quant au docteur Frederick Trives, contre l’avis de ses confrères, il repoussera une à une toutes les barrières d’ordre psychiques et physiques. C’est pourquoi, cela apaisera la noirceur de cet homme-animal. Peu à peu, le téléspectateur s’aperçoit qu’il est doté d’une intelligence émotionnelle rare et précieuse.

Un casting magique

Réunis pour la première fois au cinéma, ce duo réussit un tour de force exceptionnel.

L’interprétation du regretté John Hurt est éblouissante. Au début du film, on a peur et ressent de la pitié pour lui. Pourtant, tout va évoluer de manière radicale. Au vu de l’étendue de la souffrance du héros, on se surprend de faire le parallèle avec ses propres complexes. En se réconciliant avec la vie, le leitmotiv de John Merrick sera d’en profiter, en s’émerveillant en permanence face aux bonheurs simples. Ces derniers l’accompagneront bien au delà de la mort. Quant au jeu d’Antony Hopkins, il illumine chaque parcelle de l’âme. Face à l’adversité, l’acteur semble totalement habité par son rôle. D’ailleurs, on se réjouit avec lui de chaque petit pas de gagné face à la communauté scientifique ou au regard des autres.

Personne ne pourra jamais oublier leurs prestations. Au fur et à mesure que les minutes défilent, le temps s’arrête. De fait, ils semblent oublier la caméra et se fondent totalement dans le décor. Partagés entre la tendresse, la colère, l’empathie, nous sommes bouleversés. Ainsi, au clap de fin, tous les sentiments se mélangent et se rassemblent.

À mon avis, la morale d’Elephant Man est…

Ce film traite avant tout de respect et de tolérance envers autrui. Son ton et sa justesse apportent un éclairage indispensable sur la société. Ainsi, mieux que des principes, c’est une philosophie de vie qui semble se dessiner. Comprendre avant de juger. Écouter avant de rejeter. Soutenir avant de condamner. À voir ou à revoir d’urgence, on vous recommande Elephant Man car il procure des sensations incomparables.

A propos de l'auteur

Déborah ATTIAS

Bonjour à tous et à toutes, moi c'est Déborah !

Malgré la petite superficie de mon appartement parisien, je voue un véritable culte à tout ce qui concerne la cuisine. Aussi, j’ai décidé de partager mes trouvailles avec vous ! Elles prendront la forme de tests, comparatif de trois, quatre ou cinq produits ou encore guides d’achat.

En somme, je vous dis tout ce que vous avez voulu savoir sans jamais avoir osé le demander !

A vos marques !  Êtes-vous prêt à vous régaler ? Alors...cuisinez !

Laisser un commentaires