Nos guides d'achat du petit électroménager de cuisine

Comment choisir son appareil à raclette

Comment choisir sa machine a fondue
Ecrit part Déborah ATTIAS

Quand on aime le fromage, on sait qu’on ne doit pas faire l’impasse sur la raclette. En effet, elle se déguste lors d’une soirée entre amis ou bien pour des fêtes de fin d’année. Quoiqu’il arrive, on doit à tout prix sélectionner l’appareil de petit électroménager culinaire apte à la préparer sans faire trop d’effort. Sans plus attendre, Passion Cuisson vous donne la méthode pour débusquer le produit de vos rêves.

Les critères d’achat de l’appareil à raclette

Les accessoires

Les amateurs de raclette en sont conscients. La plupart du temps, ce produit est livré avec une série de composants. Pratiques et parfois ludiques, nous ne résistons pas. Donc, nous allons vous en livrer les coulisses de fabrication et les astuces d’utilisation.

Les classiques

  • Les poêlons

Sans eux, difficile d’envisager la raclette. En effet, ils font office de contenants. Pourtant, parfois les constructeurs en fournissent des exemplaires avec un diamètre plus large. Par conséquent, à l’intérieur de cette surface de cuisson, son contenu varie. Tout d’abord, vous pouvez y insérer bien évidemment le traditionnel fromage ou bien du reblochon. Ensuite, sachez que plus téméraires s’aventurent même à faire cuire un œuf.

Pourtant, impossible de vous préciser de la quantité à l’avance. Tout va dépendre du constructeur. Puis, dans un souci d’équité, les manches de ces derniers sont colorés. Grâce à ce repère mnémotechnique, les fans de raclette pourront repérer leur portion en une fraction de seconde.

Pour finir, nous vous précisions que la grande majorité d’entre eux sont revêtus de fonte. À ce jour, ce matériau de constructeur est le plus solide et le plus adapté face aux températures extrêmes.

  • Les spatules

Fournis ou pas à l’avance, ce genre d’accessoires a le vent en  poupe. Dans un premier temps, vous devez savoir que le revêtement va changer. En effet, elles sont majoritairement fabriquées en bois afin de ne pas rayer le poêlon. Aussi, elles passent au lave-vaisselle. Pourtant, pour ceux qui n’en ont pas, le plus souvent, un coup d’éponge et du savon suffisent pour enlever les résidus de fromage à raclette séché.

Les plaques

  • Grill

Souvent ajourée, cet outil permet de varier le genre de cuisson et parfois même les aliments. De fait, nous pensons notamment aux légumes. Comparable à une plancha, cette surface de chauffe est vraiment appréciée des personnes qui font attention au quotidien. Aussi, la raclette arrive à combiner les becs salés mais aussi ceux qui surveillent leur ligne.

  • Pierrade

Attention, Passion Cuisson fait une spéciale dédicace aux carnivores. En effet, composée de pierre, cet accessoire devrait changer votre manière de manger la raclette. Traditionnellement, seule la viande rouge osait s’y aventurer.

Pourtant, des petits malins ont trouvé une astuce que nous partageons avec vous.  Dès lors, une fois que votre appareil atteint sa température maximale, vous pouvez même y disposer vos pommes de terre. Fondantes à souhait, elles sont prêtes à accueillir le fromage fondu. Miam, on en salive d’avance.

La puissance

Tout va dépendre de la capacité d’accueil de votre appareil. Autrement dit, plus la surface de cuisson sera large, plus la puissance de votre appareil à raclette s’accentuera. D’ordinaire, elle se situe entre 500 et 1 000 watts.

Le revêtement

La majorité du temps, c’est l’antiadhésif qui remporte tous les suffrages. C’est simple, les points positifs s’accumulent en la faveur de ce matériau. D’abord, vous n’avez pas besoin de matière grasse. Puis, vous pouvez tout mettre au lave-vaisselle.  Que du bonheur !

L’acier inoxydable est également dans le peloton de tête. En effet, sa réputation fait son succès. Vu qu’il est solide, il demeure réputé pour esquiver les chocs et les accidents domestiques. Il en va de même pour la fonte ou du bois. Souvenez-vous. Nous avons déjà évoqué cette matière lorsque nous avons abordé le thème des poêlons à raclette.

Enfin, plus rarement, le verre est de la partie. Plus rare car fragile, il confère pourtant un certain prestige au design de votre produit ! Si cela vous intrigue, nous vous proposons de lire notre test sur l’appareil à raclette Lagrange Evolution 149002.

L’exception qui confirme la règle

Souvent présent dans les stations de sport d’hiver, un appareil à raclette pas comme les autres vous attend. Il se présente sous forme d’un énorme fromage que des accessoires vont venir découper puis fondre pour atterrir directement sur votre assiette. De notre côté, nous l’apprécions là-bas mais pas forcément chez nous.

En effet, toujours dans un souci d’honnêteté avec vous, nous pensons qu’il n’est pas assez convivial. C’est pourquoi, ne nous en voulez pas, mais il n’est pas présent dans notre comparatif. Néanmoins, si vous voulez en savoir plus ou même le commander, le voici en vente chez notre partenaire. N’hésitez pas à nous donner vos retours, ça nous intéresse !

L’ergonomie

Certes, nous en parlons souvent dans nos guide d’achat. Pourtant, ce critère est vraiment indispensable quand on parle de petit électroménager culinaire. En effet, Passion Cuisson a l’habitude d’analyser les produits sous toutes leurs coutures. Donc, voici nos conclusions à partir de ce que nous avons observé sur l’appareil à raclette.

  • Les poignées

Situées sur les côtés de votre produit, elles sont de nature thermo-isolantes. Aussi, elles contribuent à soulever l’appareil même quand celui-ci est encore brulant.  Du reste, le poids d’un appareil de ce genre peut varier en fonction des plaques fournies. Bien souvent, il s’échelonne entre deux et quatre kilos.

Heureusement que les constructeurs ont pensé à en doter une majorité d’entre eux. Sinon, on ne voit pas comment on aurait pu transporter l’appareil à raclette du salon à la cuisine. Surtout si des enfants trainent dans les parages !

  • Les pieds antidérapants

Cette-fois-ci, ce sont des ventouses qui font le travail. Situées tout en bas de l’appareil à raclette, leur rôle est de stabiliser ce dernier. Sur un plan de travail, sur une table, sur une nappe, la démarche sécuritaire est louable mais demeure identique d’une marque à l’autre.

  • Le cordon

Tout d’abord, vous devez surveiller combien ce dernier mesure. D’ailleurs, ce critère est souvent indiqué dans la notice de votre produit. Bien souvent, Passion Cuisson a remarqué que pour les appareil à raclette les plus perfectionnés, le fil d’alimentation électrique est rétractable. Autrement dit, deux solutions existent.

Dans un premier temps, il peut disposer d’une place attitrée en dessous. Baptisée trivialement « range-cordon », ce critère séduit de plus en plus d’utilisateurs. Ou alors, dans un second temps, grâce à un mécanisme ingénieux, vous pouvez l’enrouler et réduire sa dimension en quelques secondes seulement.

Tout ceci n’a qu’a un objectif.  En ce siècle numérique, le bouche à oreille va très et parfois trop vite. Pour éviter de nuire à la réputation de sa marque, le constructeur mise sur ses équipes d’ingénieurs. Il leur demande de tout faire pour diminuer les probabilités d’accidents domestiques comme l’hydrocution, l’électrocution, etc. CQFD

  • L’interrupteur

Présent sur le côté de votre appareil, ce dernier donne le tempo à la température, mais aussi à la dégustation de votre raclette. Une fois celui-ci enclenché, impossible de revenir en arrière tant la température grimpe vite.

Les ingrédients nécessaires pour la raclette

  • Le fromage spécifique

Il n’a pas de nom mais on le distingue facilement. De fait, il possède souvent une petite croute et en vendu par pack de tranches individuelles. La seule chose qui diffère c’est son goût. Pourtant, l’odeur est reconnaissable entre toutes. Donc, l’industrie agroalimentaire rivalise d’ingéniosité pour vous proposer des vraies innovations à chaque fois. Au vin blanc, au poivre, toutes les combinaisons sont possibles et donc testables !

  • La charcuterie

Tout dépend de vos convives. De la viande de grisons en passant par le jambon de dinde et même parfois par le bacon, des plateaux entiers vendus sous-vide vous attendent à toutes périodes de l’année, mais surtout lors des fêtes. À vous d’en prévoir suffisamment.

  • Les pommes de terre

Pour les puristes de la raclette, il est juste impossible de faire l’impasse sur cet ingrédient intemporel. Du reste, comme nous vous le précisions il y a peu, si votre produit possède une plaque pierrade, allez-y gaiement.

  • Les légumes

Recommandé par la méthode et le régime Montignac, le brocoli se marie vraiment avec le fromage à raclette. Pareil, une cuisson à la vapeur suffit souvent pour cuire ce légume vert. Arg, vous n’avez pas le matériel adapté à la maison. Mais comment allez-vous faire ? En utilisant un autocuiseur recommandé par Passion Cuisson, bien sûr.

Vous l’avez compris, pour faire une bonne raclette ou pour trouver l’appareil de ses rêves, vous devez forcément et absolument suivre l’ensemble de ces petites recommandations. Nous espérons sincèrement qu’elles vous aident au quotiein afin d’y voir plus clair. Nous avons tout fait pour casser vos aprioris sur ce plat d’hiver. Et on sait qu’ils sont encore nombreux. Du reste, Passion Cuisson a tout évalué à votre place et vous livre ses analyses avc joie. Tout y passe, des appareils plus traditionnels comme la crêpière au plus perfectionné comme le robot cuiseur.

D’ailleurs, n’hésitez pas à laisser des commentaires ou des avis concernant nos autres guide d’achat, comparatifs et analyse détaillée d’un produit. Et n’oubliez pas, vive la raclette libre !

A propos de l'auteur

Déborah ATTIAS

Bonjour à tous et à toutes, moi c'est Déborah !

Malgré la petite superficie de mon appartement parisien, je voue un véritable culte à tout ce qui concerne la cuisine. Aussi, j’ai décidé de partager mes trouvailles avec vous ! Elles prendront la forme de tests, comparatif de trois, quatre ou cinq produits ou encore guides d’achat.

En somme, je vous dis tout ce que vous avez voulu savoir sans jamais avoir osé le demander !

A vos marques !  Êtes-vous prêt à vous régaler ? Alors...cuisinez !

Laisser un commentaires