Nos guides d'achat du petit électroménager de cuisine

Tout savoir sur le revetement

Quel revetement choisir pour ses instruments de cuisson ?
blank
Ecrit part Déborah ATTIAS

Quand on achète une poêle ou encore une casserole, c’est la première question qui nous vient à l’esprit. Le revetement est vraiment le critère d’achat sur lequel on se base. Bien entendu, on a tous plus ou moins des idées arrêtées là-dessus. Pour Passion Cuisson, l’occasion était trop belle pour ne pas faire un point détaillé à ce sujet. Sans plus attendre, vous allez comprendre qu’il ne suffit pas de le voir, il faut croire !

Les revetements se suivent mais ne ressemblent pas

 

En aluminium

  • Points forts

Avec lui, pas question de louper la cuisson. Son aspect antiadhésif est vraiment extraordinaire et rend bien des services à la mère de famille pressée. D’ailleurs, c’est pour sa nature homogène qu’on l’achète en priorité. De plus, vu la ribambelle d’ustensiles que vous avez à disposition, pas la peine de faire du tri. Le fond de votre produit tolère les choses en métal. Et rien que ça, c’est une excellente nouvelle.

  • Points faibles

Depuis toujours, des rumeurs sanitaires ont circulé sur ce revetement. À cause de lui, on peut avoir un cancer ou développer la maladie d’Alzheimer. Même si les marques font tout pour s’en débarrasser, ce préjugé leur colle à la surface de cuisson. Presque autant que du chewing-gum. Plus cher que la moyenne, il est difficile de le laver autrement qu’à la main. Vous voilà prévenu !

 

 

En céramique

Mis en valeur par des marques comme Emile Henry ou Green Pan, on demeure vraiment intrigués par ce revetement.

  • Avantages

Amis écologistes, ce matériau de construction est fait pour vous. Pour faire simple, c’est un mélange d’inox et d’aluminium. À la différence qu’il se lave juste avec de l’eau et du savon.

  • Inconvénients

Malheureusement on a encore besoin d’une pointe de matière grasse pour la cuisson. Vu l’absence de temps de réchauffage, c’est bien un mal pour un bien. Hélas, la présence encore importante de BPA à l’intérieur force les instances européennes à mettre en place un label. Rassurez-vous, il est de plus en plus en vogue.

En cuivre

  • Pourquoi on l’aime

Fan de vintage, vous allez adorer son design. Reconnaissable entre mille, il nous rappelle les bassines à confiture de nos grands-mères. C’est le roi des cuissons lentes ! Pour en savoir plus, on vous recommande de lire notre article à ce sujet.

  • On ne l’aime pas car

Le cuivre ne supporte pas le citron ni la tomate. Aussi bizarre que cela puisse paraître, vous devez accepter et enregistrer cette information avant de vous en servir. Quant aux températures chaudes, il faut bien faire des tests avant avec ce genre de revetement !

 

En fonte

  • Bienfaits

Il ne bouge pas, ne rouille pas en gros on peut le transmettre de génération en génération.

  • Méfaits

Attention aux choix des éponges pour le laver. Quant au lave-vaisselle, on peut faire une croix dessus. Si vous aimez les pâtes, faites bien attention. Même vite, la casserole pèse un peu plus lourd que la moyenne de ses rivales. Alors, pour les plats familiaux, attention aux accidents domestiques.

 

En inox

  • C’est excellent

On trouve que c’est le moins toxique. Solide, ce revetement est considéré comme inusable. D’ailleurs, pour le démasquer, sa couleur argentée arrive à se démarquer de la concurrence. D’ailleurs, pour l’entretenir, c’est simple. Soit on mélange un peu de liquide et le côté doux d’une éponge. Soit on la passe directement au lave-vaisselle. 

  • C’est moyen

Rarement, on peut développer une allergie à ce revetement. Donc, avant d’en fait l’acquisition, vérifiez bien votre patrimoine génétique.

 

 

En pierre

  • Bonheur

Cette fois, c’est son design qu’on va identifier à la vitesse de la lumière. Moucheté, il s’adapte à toutes les décorations. D’ailleurs au niveau de la cuisson, c’est aussi un caméléon puisqu’il tolère tous les réchauds. Pour savoir les principales différences entre ces derniers, rendez-vous dans notre guide d’achat. Reputé pour ne pas posséder de PFOA, on peut en acheter plusieurs les yeux fermés.

  • Malheur

Il n’existe que dans les batteries de cuisine et pas pour des autres appareils de petit électroménager comme les multicuiseur. C’est dommage parce que ça nous changerait bien la vie !

 

 

Ce que vous devez vérifier avant l’achat

La taille

Aussi appelée surface de cuisson, Passion Cuisson vous précise souvent son diamètre. Plus elle est large, mieux on pourra préparer de grosses fournées pour sa famille ou ses amis.

 

La résistance

Il y a en a de deux sortes. Soit celle à la température : plus cette dernière grimpe, plus le temps sera diminué. Mais aussi celles aux ustensiles. Avant de vous en servir, vérifiez bien la tolérance entre le revetement et le métal. Il serait dommage de les rayer. Pour ne pas avoir à douter en permanence, on vous recommande l’usage de spatules en bois. A l’instar de celles offertes avec ce trio d’appareils à raclette, ce sont les moins cher mais aussi les plus neutres

 

La poignée

Comme pour le rouleau a patisserie, on apprécie en avoir même si on peut s’en passer. D’ailleurs, c’est la marque Tefal qui a proposé le système amovible à ses clients. Baptisé Ingenio, cette gamme se décline en plusieurs coloris mais aussi revetement. Leur point commun ? Leur caractère antiadhésif.

La compatibilité avec le rechaud

Comme dit plus haut, toutes vos poeles et casseroles ont un type de feux qu’il affectionne. Alors, si vous venez d’investir dans une plaque induction, vous devez contrôler si vos anciens modèles correspondant. Pour se faire, placez un aimant au fond de l’appareil. S’il resté collé, le tour est joué !

 

Le lavage

Comme vous avez dû le comprendre, ce n’est pas de notre ressort. Quoiqu’il arrive, il convient de ne pas utiliser le côté abrasif (vert ou rouge) d’une éponge.

 

La sécurité avant tout

Le critère BPA est l’une des nombreuses garanties offertes par les fabricants. Si cela ne suffit pas, veuillez prendre des informations auprès des avis ou des associations de consommateur. Mieux que personne, elles vous donneront le nom des marques ou modèles à éviter !

Nous espérons que toutes ces précisions sur le revetement de vos appareils aura contribué à vous rassurer. Cadeau idéal pour les petites superficies, il faut aussi faire attention à ne pas s’attirer des ennuis !

A propos de l'auteur

blank

Déborah ATTIAS

Bonjour à tous et à toutes, moi c'est Déborah !

Malgré la petite superficie de mon appartement parisien, je voue un véritable culte à tout ce qui concerne la cuisine. Aussi, j’ai décidé de partager mes trouvailles avec vous ! Elles prendront la forme de tests, comparatif de trois, quatre ou cinq produits ou encore guides d’achat.

En somme, je vous dis tout ce que vous avez voulu savoir sans jamais avoir osé le demander !

A vos marques !  Êtes-vous prêt à vous régaler ? Alors...cuisinez !