Nos guides d'achat du petit électroménager de cuisine

Comment choisir son rechaud

Comment choisir son rechaud à induction
Ecrit part Déborah ATTIAS

Actuellement, les marques construisent des appareils capable de cuire votre aliment un temps record. Selon la texture de l’ingrédient, il faut choisir un produit qui ne pourra jamais le dénaturer. Ceux qui aiment la facilité achètent ce micro onde. Quant à ceux qui n’ont pas beaucoup de superficie, l’ancienne méthode est de circonstance. Donc, le rechaud a encore une place importante dans toutes les cuisines. En lisant ce guide d’achat, vous allez voir qu’il en existe de différentes sortes. Associée à des spécificités intéressantes, chaque famille nous ébahit par sa précision de chauffe.

Les principaux types de rechaud existant sur le marché

Électrique

  • Les points positifs

– C’est le plus courant de tous les modèles donc il se trouve facilement en magasin
–  Il n’est pas très cher
– Une fois posés, tout le petit matériel de cuisson fonctionne

  • Les points négatifs

– Vous contrôlez la température grâce à une molette manuelle
– On déplore l’absence de minuteur
– La montée en température est lente

Il en existe tellement que Passion Cuisson a fait le tri pour vous ! Pour en savoir plus, c’est par ici que se passe.

Gaz

  • Les bienfaits

– On apprécie car la cuisson est rapide
– La saveur des aliments n’est pas dénaturée
– Une fois testé, impossible de revenir en arrière

  • Les méfaits

– Ce type de rechaud a souvent la réputation d’être dangereux
– Souvent intégré à une gazière, ce genre de rechaud n’existe pas en version portative
– Comme pour l’induction, il faut vérifiez si votre batterie de cuisine le tolère

Induction

  • Les points forts

– C’est le plus moderne
– Tout cuit en un temps record
– La précision
est de mise
– A un ou à plusieurs foyers, il existe en version portative
– Il refroidit presque instantanément

  • Les points faibles

– À l’instar du gaz, il faut racheter ou vérifier la tolérance de ses contenants (wok, cocotte, etc.)
–  Attention ! le rechaud a induction coûte cher, beaucoup plus que ses ainés
– Nous vous mettons en garde par rapport à la facture : le rechaud a induction consomme beaucoup d’électricité.

Une nouvelle fois, dans le but de vous faciliter la tâche, nous avons comparé les trois meilleurs modèles du marché.

Les critères d’achat du rechaud

Le nombre de foyers

Tout va dépendre de ce que vous cherchez. La version la plus pratique concerne la portative. Maniable à volonté, elle peut aller jusqu’à deux foyers. Quant à celle intégrée, c’est un budget beaucoup plus conséquent. Néanmoins, dans ce cas, ce sont quatre foyers qui sont proposés et vous avez souvent un mini four en bonus.

La surface de cuisson

Pour faire simple, il faut penser au diamètre de votre casserole, poêle et tout autre instrument de ce genre. Une fois que vous avez cette donnée, vous pouvez acheter votre rechaud en conséquence.

La puissance

Tout va dépendre du type de rechaud que vous possédez ou dans lequel vous souhaitez investir. Mais rassurez-vous, cela ne va pas chercher bien loin. Donc, il est tout à fait possible de cuisiner beaucoup et de faire des économies d’énergie.

Comment décrypter les fonctionnalités du rechaud ?

Manuel

Prenant la forme d’une molette, ce genre d’instrument est le plus simple à utiliser. Plus fréquent sur les rechaud électrique, on le dirige à souhait. Malheureusement, après l’avoir testé, nous ne le trouvons pas assez efficace, tant dans sa maniabilité que dans sa précision.

Digital

C’est le nec plus ultra des panneaux de commande. En effet, grâce à des symboles, vous devinez presque instantanément de quoi il en retourne. Aussi, on apprécie doublement ce petit détail : plus la peine de garder la notice à proximité.

L’interrupteur

Situé sur le pavé digital, dans la majorité des cas, un cadenas sert à le représenter. Pourtant, les constructeurs de rechaud ne s’arrête pas là puisqu’ils proposent deux compléments.

  • La présence de lumière joue en votre faveur

Cette petite led peut parfois faire rend bien des services lorsqu’on est en pleine préparation. D’un coup d’œil, elle permet de faire la différence entre l’état de préchauffage et celle d’activité intense. De fait, certains modèles de rechaud proposent même une échelle de lumière pour distinguer l’intensité.

  • En bonus, on est fan du signal sonore

Pour les rechaud les plus perfectionnés, comme celui que nous vous présentons dans notre comparatif, l’alerte musicale vous donne un indice précieux sur la durée de cuisson.

Les ustensiles à posséder pour rentabiliser votre rechaud

  • Ceux qui permettent de mélanger vos aliments

Comme c’est le cas pour les accessoires des appareils à raclette, nous vous recommandons le bois. Nettement plus solide et résistant aux hautes températures, ce revêtement est vraiment une aubaine pour ceux qui aiment cuisiner. Pas cher, il ne rayera jamais votre rechaud. D’autre part, il se décline sur toutes sortes d’outils : spatule, louche, grattoir, cuillère et même fourchette !

  • Ceux qui sont là uniquement pour contenir la nourriture

Une banale batterie de cuisine peut servir. Pourtant, aujourd’hui, il existe des poêles dédiées à des usages bien spécifiques. Nous pensons notamment aux crepieres, à celles spécial grill ou bien à celles à compartiments. Ceci étant dit, vérifiez bien auparavant sa comptabilité avec votre rechaud. Cela serait dommage de se retrouver le bec dans l’eau !

Aussi, la version électrique est la plus tolérante. Quant à la version gaz ou induction, elles sont de plus en plus fréquentes mais ce n’est pas automatique. Pour s’en assurez, utilisez la technique de l’aimant !

Gérer la température

Cette fois, l’image choisie pour la représenter est souvent un baromètre. Fonctionnant par paliers, elle peut partir de 60 °C et grimper jusqu’à 240 °C. Pour contrôler le thermostat, des boutons MOINS (-) et PLUS (+) sont à votre disposition.

Contrôler avec précision le minuteur

Si pratique, qu’on se demande comment on faisait avant ! Comme son nom l’indique, ce système de mesurer à la seconde près le temps de cuisson. En sachant que certaines recettes méritent toute votre attention, ce critère est plus qu’indispensable, il est irremplaçable.

Quelles sont les cuissons proposées ?

Pour vous simplifier la vie, les marques proposent souvent différents genres de cuisson. On pense notamment à la basse température, la friture ou bien un mode rapide. Aussi, il équivaut plus ou moins à un multicuiseur électrique. Pourtant, ce type de rechaud permet de faire comme miracles.

Un point sur la sécurité

  • L’arrêt automatique

Quand vous ne vous servez plus de votre rechaud, celui-ci se met en veille. Quelques secondes suffisent. Cela permet d’éviter des catastrophes, surtout si des enfants en bas âge sont à proximité de l’appareil en pleine phase de cuisson. Pratique pour éviter une catastrophe, on demeure stupéfait face à ce critère résolument moderne.

  • QUID de la sécurité par rapport à vos enfants

Nous venons d’en parler. Cette fonction est complémentaire avec la précédente et la suivante. C’est pourquoi, on se sent rassurés de savoir que les constructeurs ont même pensé à protéger les plus jeunes.

  • La garantie anti-surchauffe

Ce principe est rare mais il se développe de plus en plus. Un signal sonore l’accompagne. Il empêche tout simplement les faux-contacts et prévient de tous les risques d’hydrocution et d’électrocution.

Comment nettoyer votre rechaud ?

Astuces de grand-mère, tutoriel sur internet, ou bien informations données par le constructeur de votre rechaud, Passion Cuisson fait le point sur les différentes méthodes. Notre objectif est de résumer pour vous les possibilités sans jamais vous tromper !

  • Avec un grattoir

Bien entendu, pas n’importe lequel ni le premier qui vous tombe sous la main. Vous pourriez rayer la surface de cuisson de votre rechaud. De fait, des modèles spécifiques de grattoir vous attendent chez votre revendeur habituel de petit électroménager culinaire. Si vous avez un doute, demandez au vendeur ou lisez la notice de votre appareil. Il contient souvent l’information.

  • Avec une pierre de couleur blanche

Tout en argile, cet outil est le plus écologique de tous. Pas cher et pratique, disposé sur un chiffon, il peut nettoyer tous les revêtements de tous vos appareils de petit électroménager culinaire.

  • En utilisant un chiffon en microfibre

Peu onéreux et coloré, ce genre de chiffon peut toujours servir ! Une fois associé avec un peu de liquide vaisselle ou du vinaigre blanc, il fait des merveilles et offre une seconde vie a votre rechaud.

  • Pensez au vinaigre blanc

Cette mixture est vraiment une bénédiction. De fait, utilisé pour enlever le calcaire d’une baignoire, c’est vraiment la meilleure solution ! D’abord, posez-le quelques instants sur votre surface de cuisson de votre rechaud. Puis, frottez le plus délicatement possible avec l’éponge en microfibre. Le tour est joué !

Vous l’avez compris, dans une petite ou une grande superficie, le rechaud de cuisine est presque indispensable. Si vous n’avez pas les moyens d’acheter une cuisinère ou un piano, pas de panique maintenant, cela se décline même en vraiment portative. De fait, facile à emmener en vacances, cette version pèse moins de quatre kilos. Elle se range parfaitement dans une armoire en attendant son heure et puis surtout elle s’accorde parfaitement avec votre petit outillage culinaire. D’ailleurs, pour savoir si ce dernier est adapté aux dernières générations de rechaud (induction), placez un aimant. Si celui-ci ne réagit pas, c’est que vous devez malheureusement renouveler votre serie de poêles et de casseroles.

Résumé

 

A propos de l'auteur

Déborah ATTIAS

Bonjour à tous et à toutes, moi c'est Déborah !

Malgré la petite superficie de mon appartement parisien, je voue un véritable culte à tout ce qui concerne la cuisine. Aussi, j’ai décidé de partager mes trouvailles avec vous ! Elles prendront la forme de tests, comparatif de trois, quatre ou cinq produits ou encore guides d’achat.

En somme, je vous dis tout ce que vous avez voulu savoir sans jamais avoir osé le demander !

A vos marques !  Êtes-vous prêt à vous régaler ? Alors...cuisinez !

Laisser un commentaires