Nos guides d'achat du petit électroménager de cuisine

Comment choisir son multicuiseur

Ecrit part Déborah ATTIAS

Apparu il y a une dixaine d’années, le multicuiseur est sans nul doute l’innovation qui a le plus marqué les esprits. En effet, capable de concurrencer voir de remplacer plusieurs appareils à la fois, la concurrence est de plus en plus rude. Aussi, avant d’effectuer votre achat, vous avez vraiment besoin de savoir sur quels critères vous devez vous appuyer. C’est pourquoi, à cause de toutes ces raisons et bien d’autres encore, Passion Cuisson a décidé de vous livrer tous les secrets et les coulisses du multicuiseur. Quelles sont ses programmes les plus marquants ? Quel est sa gamme de prix ? Et bien entendu, nous tenterons d’équilibrer la balance entre la version électrique et la connectée. Bonne lecture et n’hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé de ce guide d’achat.

Les éléments indiscutables du multicuiseur

La puissance

Les constructeurs précisent qu’à partir de 700 watts, ce type d’appareil est tout à fait en mesure d’effectuer ce que vous lui demander. Aussi, n’hésitez pas à demander de plus amples informations à votre revendeur de petit électroménager. Si votre but est de cuisiner tout en faisant des économies d’énergie, ce dernier sera ravi de pouvoir échanger à ce sujet avec vous.

Le revêtement

Comme notre équipe vous l’a déjà précisé dans d’autres guides d’achat, chaque matériau de construction a ce petit plus qui fait la différence. Concernant le multicuiseur, il  faut distingue celui qui est à l’extérieur de celui qui garnit la cuve. Donc, bien souvent, c’est une alliance comme celle du plastique ou de céramique qui remplit sa part du contrat. Tour à tour économique puis écologique, tout est fait pour votre expérience avec le multicuiseur choisi se passe dans les meilleures conditions possibles.

Quels sont ses fonctionnalités principales ?

Un mot sur le panneau de commandes

Quand nous avons réalisé notre étude comparative, nous nous sommes rendus que ce produit adorait le digital. Représentés par des icônes évocatrices, des flèches ou même des mots-clés, tout est mis en oeuvre pour que la facilité d’accès soit au rendez-vous.

La décongélation

Habituellement, c’est à l’air libre ou bien au micro onde qu’on demandait de se charger de cela. Fort heureusement, quelques constructeurs de multicuiseur ont choisi de l’intégrer. Génial, on gagne du temps car tout cuit en même temps.

Le thermostat

Proposé ou non dans le menu général, tout le monde sait que la température varie en fonction des recettes. Pour le coup, cela dépend vraiment de la marque ! Pas de soucis, cette dernière sait que tout le monde l’attend au tournant, donc elle vous explique tout dans le mode d’emploi.

Le départ différé

Mère de famille nombreuse ou peu. Jeune célibataire stressé car il doit apprendre à s’organiser entre ses études et son quotidien. L’usage de cette fonction va vous sauver la vie ! De fait, elle permet d’établir un contrat tacite entre l’utilisateur du multicuiseur et son emploi du temps. De manière générale, elle peut s’étendre jusqu’à une journée complète, mais vérifiez-bien sur le mode d’emploi avant de le mettre en route.

L’arrêt automatique

Enfin, ce concept permet de faire des économies sur sa prochaine facture d’électricité. Quand votre recette est terminée, au lieu de continuer à tourner, le multicuiseur stoppe son fonctionnement afin de vous laisser dresser et/ou déguster. Attention, cette manipulation ne prend pas en compte la température de votre plat. Donc, vous devez être réactif sous peine de devoir manger froid. Heureusement, les marques ont pensé à inclure la fonctionnalité suivante qui sauve des situations cocasses.

Le maintien au chaud

Comme son nom l’indique, cela correspond à un état de veille. Aussi, une fois que la nourriture est prête et qu’on est pourtant pas prêt à manger, le fait de conserver le tout à température ambiante demeure un avantage appréciable. Généralement, à l’instar de l’ordinateur, le multicuiseur comprend tout seul et active de lui-même cette fonction.

Le choix des recettes salées

La vapeur

Quand on fait un régime, la vapeur demeure le meilleur moyen de lutte contre les calories. Dépourvu de matière grasse, ce mode de cuisson a même son propre appareil. Pour preuve, nous en avions présenté les principales qualités dans ce guide d’achat dédié.

Hélas, on n’a pas toujours la place ni les moyens financiers pour ce type d’appareil. Aussi, pour vous faciliter la tâche, le multicuiseur vous propose de le remplacer. Oui, oui, vous avez bien lu. En plus, cerise sur le gâteau, à l’intérieur du colis se trouve un panier fourni par la marque. Ce dernier est tellement utile que vous ne pourrez bientôt plus vous en passer.

Les féculents

Qu’il soit nature ou bien avec une sauce, cette famille d’ingrédients est indispensable pour notre métabolisme. Bien évidemment, cela demande un temps de cuisson supérieur à celui employé par la traditionnelle casserole ou du rice-cooker. Mais ici, l’avantage du multicuiseur, c’est qu’il peut tout cuire en simultané. En effet, de l’avis de tous les nutritionnistes, pour être parfaite, une assiette de pâtes/quinoa/riz/semoule/ doit également contenir des légumes et protéines. De fait, cette dernière arrivera à vous caler pour toute la journée.

Les accompagnements

Fan de pain, vous ne savez pas comment ni où faire « pousser » votre pain ? Pas de panique, le multicuiseur peut même se charger de cette étape. Par conséquent, pour ne pas que celle-ci se fasse dans des mauvaises conditions, on vous conseille d’utiliser le mode consacré. Une fois que vous avez tenté l’expérience, on pense qu’il est impossible de revenir en arrière. On est certain que vous serez satisfait du résultat.

Les plats mijotés

Là, on pense à ceux que nos grands-mère faisaient dans des cocottes. Si leur saveur est un magnifique souvenir d’enfance, on vous conseille de tester votre recette de famille dans le multicuiseur. Non seulement, le temps de préparation sera réduit de moitié mais celui de la dégustation se rallonge à chaque bouchée. Profitez-en à volonté !

Les plats frits

Cette fois, on pensait que seule la friteuse pouvait se charger de cette mission périlleuse. Pourtant, entre les deux versions de l’appareil, notre cœur balance. Faut-il acheter une électrique pas cher ou une sans huile moderne ? Ce qui est sûr, avant la lecture des articles réalisés par Passion Cuisson, le choix de cet appareil nous donnait des sueurs froides.

Heureusement, vous pouvez une nouvelle fois compter sur votre nouvel allié, le multicuiseur. Avec délicatesse, il vous remplace et procède à la cuisson de la panure de l’aliment. Cela est possible grâce au revêtement anti-adhésif de la cuve, qui n’est pas sans rappeler celui de la poêle. L’odeur et la sensation de brulé en moins car le temps est dosé équitablement.

Les spécialités étrangères

Que ce soit la pizza ou le risotto, ces recettes demeurent du savoir-faire. Pourtant, si vous avez envie d’impressionner vos convives, il vous faut passer nécessairement par le multicuiseur. Tout ce que vous avez à faire, c’est de suivre la recette de l’application ou du livret, et le tour est joué !

Une pointe de gourmandise avec ces recettes sucrées

Bien entendu, quand on aime finir un repas par un dessert, pouvoir en faire maison est un détail qui nous tient à cœur. Aussi, pour vous simplifier la vie, le multicuiseur sait faire les confitures, yaourts ou les pâtisseries. Tout ce que vous avez à faire de votre côté, c’est de rassembler à la lettre les ingrédients et de posséder des contenants adaptés : pots stérilisés, moules en silicone ou à charnière.

Les accessoires de votre multicuiseur

La cuve

Anti-adhésive, cette dernière est le lieu d’accueil de tous les aliments. La surface de cuisson est d’environ 20-25 centimètres. À vous de vous adapter et de lancer différentes fournées en fonction des invités présents autour de la table.

Le panier vapeur

En plastique, ce dernier accueille tous vos légumes (frais ou surgelés). Cuit de cette façon, ils seront fondants et si savoureux que même les enfants vont adorer.

Les ustensiles pour doser

Si vous n’avez pas de balance de cuisine sous la peine, pensez à ces précieux outils offerts par le constructeur de votre multicuiseur. Utile se faire une idée de la quantité de riz ou bien de liquides (sauce, eau pour la vapeur ou les pâtes ou les yaourts), ils sont faciles à laver et demeurent incassables.

Où s’inspirer ?

  • Livret de recettes

Conçu à part ou bien présent dans la notice, aucune marque de multicuiseur ne lâche son heureux détendeur dans la nature. C’est pourquoi, elle vous propose de lire et d’avoir accès à ce facicule. Ce dernier regorge d’astuces pour rentabliser votre appareil dans les semaines qui suivent l’achat.

  • Le cas de l’application

Cette fois, il s’agit des derniers modèles du marché. Installée directement sur votre smartphone/tablette, ce petit outil vous donne toutes les informations que vous devez savoir avant de vous lancer. Quand vous êtes suffisamment sûr de vous, à vous de partager vos recettes préferées avec les autres utilisateurs.

Voilà, on espère avoir réussi à vous convaincre de l’utilité de cet appareil révolutionnaire. Une fois utilisé, il risque de bouleverser toutes les habitudes de la maison, de la mère de famille expérimentée à l’enfant qui a envie de débrouiller en totale autonomie.

Résumé

 

A propos de l'auteur

Déborah ATTIAS

Bonjour à tous et à toutes, moi c'est Déborah !

Malgré la petite superficie de mon appartement parisien, je voue un véritable culte à tout ce qui concerne la cuisine. Aussi, j’ai décidé de partager mes trouvailles avec vous ! Elles prendront la forme de tests, comparatif de trois, quatre ou cinq produits ou encore guides d’achat.

En somme, je vous dis tout ce que vous avez voulu savoir sans jamais avoir osé le demander !

A vos marques !  Êtes-vous prêt à vous régaler ? Alors...cuisinez !

Laisser un commentaires