Nos guides d'achat du petit électroménager de cuisine

Comment choisir son rice cooker

Comment choisir son rice cooker
blank
Ecrit part Déborah ATTIAS

Féru(e) de cuisine, vous êtes toujours en quête des dernières innovations dans ce domaine. Aussi, en ces temps de crise économique, le marché du fait-maison explose. En effet, rien de plus agréable que la sensation d’avoir réalisé une recette soi-même. Aussi, dans la série des appareils de petit électroménager pratique, Passion Cuisson aime à les lister. Aussi, quand on aborde la thématique du rice cooker, nous sommes convaincus qu’il a toute sa place. Pour vous le prouver, nous avons réalisé ce guide d’achat pas comme les autres. En effet, pour aider les familles à y voir plus clair, ce dernier répertorie point par point tous les avantages à posséder un rice cooker.

 

 

Le top3 des rice cooker

 

 

Les critères d’achat du rice cooker

La puissance

Comprise entre 400 et 700 watts, la puissance d’un produit de ce genre accéléré le processus de cuisson. Cependant, pas de panique puisque cela n’aura pas trop d’incidence sur votre facture d’électricité.

La capacité

Cette fois, cette donnée est exprimée en litres. Aussi, généralement plus le volume de votre rice cooker est grand, plus tout le monde est content. En effet, il peut contenir des aliments bruts pour vos recettes ou pour faire office d’accompagnements. Nous verrons plus tard quel est exactement les familles d’ingrédients que le rice cooker cuit à la perfection.

 

Les programmes les plus fréquents sur votre rice cooker

 

La molette

Cet outil se dirige principalement à la main. En effet, le rice cooker ne possède pas de panneau de commande digital. Pour vous aider à vous repérer, quelques indications manuscrites y figurent. Comme le prouve cette étude comparative de présentation de nos trois rice cooker préférés, COOK (cuisine) ou WARM (chaud) devrait vous aider à y voir plus clair. De fait, parfois, un interrupteur synthétise le tout.

 

Le maintien au chaud manuel

Découverte grâce à l’univers des multicuiseur, nous avons été impressionné par la capacité de mémorisation de cette génération d’appareils. Pour résumer, vous pouvez compter sur votre rice cooker pour vous aider à vous organiser dans la préparation du ou des repas.

Prenons un exemple. Il est dix-neuf heures et vous venez de rentrer du travail. Si vous avez des enfants en bas âge, la journée est loin d’être finie. En effet, entre la douche et les devoirs, le temps passe si vite. Donc, ce que ce produit vous suggère, c’est d’abord faire les manipulations nécessaires.

Autrement dit, remplissez votre rice cooker de la quantité de féculents (ou de légumes) désirée. Grâce à l’une de ces balances de cuisine, c’est vite mesuré et fait. Ensuite, rajoutez le volume d’eau nécessaire grâce au gobelet gradué fourni. Enfin, lancez la cuisson. Généralement, en moins de cinq minutes, l’ensemble des opérations se déroule sans le moindre accroc. Une fois terminée, votre nourriture sera conservée à température ambiante.

 

L’arrêt automatique

Entre le début et la fin du fonctionnement du rice cooker, il existe une étape à laquelle on ne pense pas forcément. Autant, pour un gâteau cuit dans ce genre de mini-four, le minuteur nous aide à estimer combien de temps cela prend. Mais pour le rice cooker comment pouvons-nous faire pour savoir ou vérifier si la cuisson est terminée ?

Heureusement, les constructeurs vous proposent d’automatiser cet aspect. Aussi, contrairement aux casseroles qui peuvent facilement déborder, quand tout est fini, l’appareil se met en veille. Pratique, n’est-ce pas ?

 

Et la LED fût !

Quand on a besoin d’avoir des informations, la lumière peut rendre bien des services. En effet, en un coup d’œil, on devine de manière instantanée où les choses en sont.

 

 

Quels sont les accessoires offerts ?

 

La cuve

C’est l’outil le plus solide du rice cooker. En effet, son rôle est contenir le thermostat capable de faire cuire vos aliments. Donc, la plupart du temps, les marques vont privilégier des matériaux de construction tels que l’aluminium. Connu pour sa résistance aux chocs physiques et thermiques, il peut vous faire penser à ce qui recouvre la cocotte de votre grand-mère.

En ce qui concerne la qualité de la cuisson, le fait que la cuve soit aussi dotée d’une autre couche antiadhésive réconforte. En effet, à l’instar de vos poêles ou casseroles, facile à nettoyer, il faudra juste prendre garder à privilégiez le bois en matière de petit outillage. Le meilleur exemple demeure les spatules nécessaires pour manger une raclette.

 

Le panier vapeur

En plastique ou en acier inoxydable, le principe de ce dernier est simple. Placés dedans, tous les aliments vont bouillir. Une fois cuits, l’eau insérée par vos soins va s’échapper par les trous. Tout ce que vous avez à faire c’est de recueillir votre recette avec un ustensile adapté. D’ailleurs, fort heureusement, les marques ont compris que vous n’en avez pas forcément en stock donc elles vous le fournissent !

 

Le couvercle

Incolore car recouvert de verre, le couvercle demeure essentiel pour le rice cooker. C’est à travers lui que vous allez pouvoir constater l’efficacité et la rentabilité de votre produit. Doté d’une poignée, il est tellement simple à soulever. Donc impossible de se brûler !

 

Les spécificités des contenants

Pour le rice cooker, il en existe de deux sortes. Aussi, précision importante, la grande majorité sont en plastique. Légers, commodes à laver car ils tolèrent le lave-vaisselle, on pense que c’est de loin le meilleur rapport qualité/prix pour vous comme pour les marques.

Le premier outil est une spatule dotée de picots. On a beau sourire en les voyant, quand on essaie de décoller du riz cuit d’une surface, on s’aperçoit vite qu’ils simplifient tout.

Quant au second, il s’agit d’un verre doseur. En forme de gobelet, des mentions graduées y figurent. En soit, c’est tout simplement génial car celui éviter de sortir sa balance toutes les deux minutes. Dernière précision absolument nécessaire à connaitre : vu qu’il est transparent, on voit au travers !

 

 

Tout savoir sur l’ergonomie de votre rice cooker

 

Comprendre l’usage des poignées

Situées sur les côtés de votre rice cooker, elles aident à le transporter. Pour les maladroits, cela est pratique. En ce qui concerne les maniaques, cela peut même ludique. En effet, c’est également une solution intéressante pour dresser les assiettes plus simplement. Thermorésistantes, elles évitent beaucoup d’accidents domestiques (brûlures, contenu renversé, etc.)

 

On est fan des appareils à pieds

Cette fois, ce n’est pas obligatoire mais ça demeure un avantage si votre rice cooker en possède. Vraiment utiles pour votre sécurité, ils se trouvent aux quatre coins de l’appareil. Qu’ils soient en acier ou bien munis de ventouses, on les adore puisqu’ils adhèrent à toutes les surfaces.

 

QUID du cordon

Rétractable ou pas, les avis divergent sur la question. Par contre, ce qui est évident, c’est qu’il doit mesurer une bonne longueur pour se brancher à la source d’alimentation électrique la plus proche. Donc, après étude, nous pensons que ce dernier doit mesurer plus d’un mètre. Si ce n’est pas le cas, pensez à vous munir ou avoir à proximité une rallonge !

 

 

Des exemples d’aliments tolérés par le rice cooker

 

La grande famille des féculents mise à l’honneur

Comme son nom l’indique, le riz demeure le chouchou de ce genre d’appareil. Aussi, dans la culture asiatique, cet aliment remplace le pain. Donc besoin d’en avoir une grande dose à fournir aux familles ou à ses invités. Pourtant, la manière traditionnelle de cuisson fonctionne mais elle n’est pas simple à quantifier. Même si on se rabat sur les sachets individuels, la durée de cuisson n’est vraiment pas à estimer dans le temps. Grâce au rice cooker, tout se fait tellement simplement qu’on se demande pourquoi on a pas investit avant.

 

Oui, c’est aussi possible pour les légumes

Bien entendu, quand on possède déjà ce genre de micro-onde perfectionné, on pourrait croire que cela suffit. Il n’en est rien. Les légumes ont besoin d’une température particulière pour pouvoir être dégustés. Surtout, si on a pris soin de ne pas acheter de surgelés mais plus des choses qui viennent de chez le primeur. Cuit en lamelles, ils peuvent parfaitement colorer votre assiette et apporter toutes les vitamines dont l’organisme a besoin.

 

Le poisson et la grande famille des crustacés

Pas évident d’en faire manger aux enfants. En effet, même pour les adultes, la peur de l’arête n’est jamais bien loin. Heureusement, le rice cooker s’occupe de le cuire délicatement. L’objectif est assumé mais aussi d’une simplicité enfantine. Les constructeurs souhaitent vous aider à préserver les nutriments. Décidément, ce cousin du cuit-vapeur est vraiment top !

 

Vendu à un prix défiant toute concurrence, le rice cooker a une longue durée de vie ! Une fois qu’une famille en a fait l’acquisition, elle le fait découvrir à tous ses amis. Pour les marques de petit électroménager culinaire, le bouche à oreille est donc la meilleure stratégie pour gagner en notoriété. Si vous avez besoin d’exemples de rice cooker, nous vous suggérons donc de lire l’étude comparative réalisée par Passion Cuisson. Elle y dresse le portrait et met en concurrence trois modèles qui ont remporté tous les suffrages de nos testeurs. Une fois ce dernier lu, il ne vous reste plus qu’à faire votre choix. Donc, à vos marques, prêts, cuisez !

 

A propos de l'auteur

blank

Déborah ATTIAS

Bonjour à tous et à toutes, moi c'est Déborah !

Malgré la petite superficie de mon appartement parisien, je voue un véritable culte à tout ce qui concerne la cuisine. Aussi, j’ai décidé de partager mes trouvailles avec vous ! Elles prendront la forme de tests, comparatif de trois, quatre ou cinq produits ou encore guides d’achat.

En somme, je vous dis tout ce que vous avez voulu savoir sans jamais avoir osé le demander !

A vos marques !  Êtes-vous prêt à vous régaler ? Alors...cuisinez !

Laisser un commentaires